Pratique quotidienne

Pourquoi pratiquer la Communication NonViolente?

Des moments au quotidien dédiés à muscler ses habilités à appliquer les repères de la communication consciente (CNV) permettent de:

  • Se donner une bonne dose d’empathie;
  • Ventiler ses émotions;
  • Reconnaître ce qui est vital pour soi;
  • Augmenter ses chances (et la vitesse) d’agir en cohérence avec ses aspirations profondes dans le feu de l’action;
  • S'entraîner à utiliser son cerveau au service de ce qui est vraiment important pour soi;
  • Diminuer les réflexes de blâmer (critiquer ou punir);
  • Faire le point sur ses tentatives d’agir autrement, reconnaître ses bons coups et apprendre des autres;
  • S'entraîner à créer des solutions gagnant-gagnant durables;
  • Conscientiser ses mécanismes de défense pour agir de manière plus adaptée aux circonstances;
  • Se rappeler et profiter au maximum des habiletés et apprentissages gagnés lors des formations en communication consciente;

TÉMOIGNAGE

«Exerçant dans le domaine de l’ingénierie, les ateliers de communication consciente donnés par Erik m’ont apporté un changement significatif dans mon milieu de travail et à l’extérieur. La communication consciente m’a offert une infinité de bienfaits dont : mieux me comprendre et aider les autres, rendre la communication et les ententes plus faciles et efficaces, diminuer les interprétations et mieux comprendre les autres. En plus de m’apporter bien être, les ateliers d’Erik m’ont appris à contrôler les situations avec une attitude de bienveillance. Merci Erik de me rendre la vie plus simple.»

Christian Plante ing. jr.

Autres témoignages...

Trucs et astuces pour intégrer une communication interpersonnelle efficace

Toute situation est bonne pour maintenir, renforcer et approfondir ce processus, voici quelques pistes :

Pratiquer les 4 repères de base

M’écouter, m’exprimer et écouter tel que vu dans la formation d'initiation est l’exercice le plus puissant que nous connaissions pour développer une communication intra et interpersonnelle efficace.

Une affaire d’intention

L’intention de base est de prendre soin de la qualité de la relation. L’utilisation des 4 repères de base se fait donc uniquement selon deux buts :

  • Se rappeler de cette intention;
  • Rendre cette intention claire aux autres.

En d’autres mots, il est important de garder dans son esprit que le coeur de la communication consciente consiste à se focaliser sur ce qui est vital pour chacun et voir comment nous pouvons agir pour mieux y répondre sans aucune trace de jugement, punition, blâme, honte, culpabilité, ressentiment ou dépression.

Auto-empathie le plus possible

La pratique de m’écouter (conscience de soi, auto-empathie) est le point principal de la CNV. Cette pratique, à elle seule, peut bouleverser toutes ses relations. Elle peut se faire dans le silence dans une multitude de situations :

  • Dans tous les petits moments souvent inutilisés, comme en marchant vers son bureau ou vers la photocopieuse, ou après avoir composé un numéro de téléphone;
  • En regardant la TV, en écoutant la radio, en lisant le journal ou des revues;
  • Chaque fois que l'on a l’impression de ne pas avoir créé la qualité de relation souhaitée, habituellement lorsque par réflexe l'on explique, juge moralement, diagnostique, blâme, cherche à punir, cherche à avoir raison, culpabilise ou défend une position;
  • Chaque fois que l'on expérimente du ressentiment, de la dépression, de la honte ou de culpabilité, ces états signalent fort probablement un éloignement de ce qui est vital pour soi en raison des histoires que je me raconte;
  • Lors d’un processus de prise de décision;
  • Avec des moyens créatifs, par exemple, à chaque fois que l'on touche de l’eau ou à chaque fois que l'on voit un post-it placé stratégiquement pour se le rappeler.

Jeux de rôles

Faire des simulations, dans son imagination ou avec un ami d’apprentissage, sur comment nous aimerions mieux communiquer, prendre soin de la relation, dire les vraies affaires ou trouver des solution gagnant-gagnant.

Méditation

Une pratique de la maîtrise de son attention à l’aide, par exemple, d’exercices de respiration consciente supporte l’intégration des nouveaux réflexes que la communication consciente propose.

Pratiques silencieuses

Dans le feu de l'action, quand les émotions montent, pendant une réunion d’équipe, lors de la résolution d’un conflit, les pratiques silencieuses augmentent la qualité du dialogue tout en installant des nouveaux réflexes :

  • Être conscient de sa respiration;
  • Se rappeler de son intention, choisir de prioriser la relation plutôt que le résultat;
  • Être conscient de soi, des mes sentiments et motivations en jeu;
  • Être conscient des autres, de leurs possibles sentiments et motivations en jeu;
  • Se donner une pause pour s’écouter : “Excuse moi, je vais prendre une pause, je suis stimulé et je ne crois pas être en mesure d’être avec toi de la manière dont je le souhaite, quand je sentirais un espoir de l’être je te reviendrai.” ou simplement : “Excuse moi, je vais à la salle de bain”.

Un temps de Célébration et de Deuil

Un moment pour célébrer et apprendre de ses tentatives d’agir autrement avec les repères de la communication consciente :

  • Une fois par jour, entre 5 et 20 minutes;
  • Avec un ami d’apprentissage;
  • Par rapport à un évènement particulier;
  • Seul, en groupe, au travail ou en famille.

Avec les inconnus

Un inconnu sera moins surpris de vous voir adopter une nouvelle manière de communiquer, alors n’hésitez pas à mettre en pratique la manière de s’exprimer et écouter que la communication consciente propose.

Ententes avec des gens proches

S’entendre avec les personnes qui risquent d’être surprises par une nouvelle manière de communiquer facilite la pratique. Voici une manière de demander leur accord et les encourager à donner une rétroaction :

  • “Je vais tenter de pratiquer quelque chose qui s’appelle Communication NonViolente, j’espère le faire de plus en plus, ça se peut que je dise les choses d’une manière un peu différente que d’habitude. J’aimerais ça que si je dis quelque chose qui te fait sentir inconfortable ou que tu n’aimes pas tu me le dises pour que nous puissions voir ensemble comment je peux m’ajuster. Es-tu d’accord de me dire si ça te tente de me dire lorsque tu n’aimes pas la façon dont je te parle?”

Nommer l’intention qui me pousse à tenter une nouvelle façon de communiquer m’aide à en approfondir ma compréhension des repères de base. Par exemple, voici une entente que peut aider à prendre conscience de demandes qui en réalité sont des exigences :

  • “Je suis entrain d’essayer la Communiation NonViolente, ça change la manière dont j'interagis avec les gens. Je ne veux pas que les gens autour de moi fassent ce que je dis par peur que je les punisse ou culpabilise. Si, à n’importe quel moment, tu perçois que si tu dis NON à une de mes demandes je vais tenter de te punir, te culpabiliser ou te faire sentir de la honte, j’aimerais ça que tu me le dises à ce moment. Es-tu es d’accord de faire ça?”

Pour me rappeler mon intention dans le feu de l’action je peux m’entendre avec des personnes clés de la manière suivante :

  • “Lorsque tu me vois faire preuve d’une quelconque forme de domination sur une autre personne, es-tu d’accord de me dire la phrase suivante : Es-tu certain de vouloir ça en ce moment?”